C’en n’est fini pour son importation, sa commercialisation et son utilisation dans les champs au Togo. Le glyphosate , puisqu’il faut le nommer, n’est plus un produit accepté au Togo. Partout dans le monde, le glyphosate suscite de grandes inquiétudes quant à sa dangerosité sur la santé humaine et l’environnement.

C’est par l’arrêter N° 183/19 MAPAH/Cab/SG/DPV que, ce 16 Décembre 2019, son excellence M. Noel BATAKA , Ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique met fin à l’exposition des producteurs Togolais aux horribles risques.

« Le glyphosate est un herbicide organophosphoré qui est à la fois total – tous les végétaux y sont plus ou moins sensibles à des degrés divers – et systémique – le produit migre dans les tissus. Les désherbants contiennent souvent un dérivé du glyphosate, le sel d’isopropylamine, qui est plus soluble dans l’eau »,(Futura-sciences).

Cet herbicide non sélectif absorbé par les feuilles et à action généralisée ne devrait plus être expédié au Togo après le 30 décembre 2019; néanmoins, un moratoire de 12 mois est accordé pour tout produit le contenant introduit au Togo avant cette date.

Djami

You May Also Like

Togo//Agroécologie : un jeune agripreneur togolais raconte son expérience

Longtemps resté sous l’ombre du doute, la pratique agroécologique commence à se…

Togo//Questions d’assainissement de la banlieue nord de Lomé (Togblécopé – Agoè zongo)

Comme beaucoup d’autres capitales du monde, Lomé la capitale du Togo, fait…

Togo: le Ministère des Mines et des Énergies lance un appel d’offre de fournitures d’équipements de maintenance de lampadaires solaires

Section I. Avis d’Appel d’Offres International (A.A.O.I). Ministère des mines et des…

JEB 2019: à la découverte des jeunes start-up qui innovent en matière environnementale

Les 12 et 13 décembre, ont eu lieu la 1ère édition des…