Le peuple togolais sera appelé dans quelques semaines à désigner son leader pour diriger son destin pour les cinq (5) années prochaines. Les parties prenantes à cette échéance travaillent ardemment pour remporter la couronne présidentielle et faire ses preuves à la tête du pays. Pour sa part, le parti politique ”Nouvelle Vision” a convoqué la presse ce 04 décembre pour passer son message d’espoir au peuple togolais.
Dans un premier temps, le leader de ce parti, Dr. Kodjovi THON présente la configuration politique togolaise actuelle comme une impasse. Ceci s’explique par le parti au pouvoir qui cherche à conserver le pouvoir puisque n’ayant pas une alternative sûre et crédible le rassurant de son lendemain ; l’opposition pendant ce temps est à la recherche d’une alternance politique qui leur permettrait d’exercer les hautes fonctions de l’État. Selon le Dr. THON, dans les deux cas, c’est le peuple qui perd puisque la conservation du pouvoir et la recherche coûte que coûte d’une alternance politique occultent la situation de misère des togolais.
Ce constat est le leitmotiv de l’engagement du parti du Docteur à proposer un plan de sortie de crise à travers son Plan National d’Alternance (PNA). Celui-ci apparaît comme un contrat social selon M. THON, bannissant l’égo au détriment de l’intérêt collectif garant d’une stabilité et d’un développement certain pour le Togo.
A travers ce PNA, le responsable du parti ”Nouvelle Vision” est présenté comme le leader-solution, qui est un citoyen togolais, jeune, visionnaire, acteur de développement durable, expert en leadership, économiste-analyste et un élu.
D’après l’homme politique, le PNA :‹‹ se veut un contrat national entre tous les acteurs de la vie socio-économique et politique et toutes les couches socio-professionnelles du Togo qui nous conduira à une alternance démocratique, apaisée et productive››.
Il rappelle tout de même que pour une alternative paisible avec un régime cinquantenaire, il faut impérativement faire de ce dernier un partenaire de l’alternance en s’inscrivant dans une dynamique rassurante.
Le parti NOVI précise que :‹‹ choisir Kodjovi A. THON pour l’alternance au Togo, c’est permettre d’assurer au régime sortant une sécurité de vie après le pouvoir, résoudre les soucis d’alternance au sommet de l’État, protéger les investissements étrangers et assurer une gestion inclusive des affaires de l’État. C’est aussi et surtout trouver solution aux maux qui gangrènent notre société et notre diaspora. Ses qualités d’homme d’État ne font aucun doute et il l’a prouvé plusieurs fois en prenant la parole afin de trouver une solution à la crise togolaise››.
Rappelons que Dr. Kodjovi Aubin THON est né le 1 er Mars 1976 au Togo. Il est Économiste-analyste, Expert en Administration et en leadership, préparant actuellement un second doctorat en Droit, spécialité Jurisprudence.

Djamiou ABOUDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 ⁄ 1 =


You May Also Like

Voici des raisons d’épouser une femme togolaise

L’hégémonie masculine a été la norme pendant plusieurs siècles dans presque toutes…

TOGO: concours de recrutement au ministère de l’agriculture. Liste des candidats et date des épreuves écrites dévoilées

Le Ministre de la fonction publique, du travail, de la réforme administrative…

TOGO-HCTE: voici les 77 délégués pays élus pour représenter la diaspora togolaise

Proclamation ce 11 Septembre, des résultats désignant les candidats arrivés en tête…