Togo / Covid-19 : Dr Thon en visite à Zowla, Zalivé et Zébé

Une délégation de la Nouvelle Vision de Dr Kodjovi Atna Thon était ce vendredi 03 juillet dans la préfecture des Lacs à Zowla, Zalivé et Zébé. Pour l’équipe conduite par le leader du Mouvement lui-même, le but était de sensibiliser les populations de ces localités non seulement au respect des mesures barrières contre le Covid-19 mais aussi et surtout à une adaptation à cette pandémie pour une relance des activités socio-économiques.

La Nouvelle Vision comme à son habitude, n’a pas l’intention de laisser les populations togolaises seules face au Coronavirus. Depuis l’apparition du premier cas sur dans le pays, le Mouvement présidé par Dr. Kodjovi
Thon a multiplié des actions en vue d’apporter son soutien à la fois au gouvernement et aux populations surtout les plus vulnérables.

Fidèle à cette ligne, avec à sa tête le numéro un dudit mouvement, une délégation de la Nouvelle Vision était ce vendredi dans les Lacs et plus précisément à Zowla, Zalivé et à Zébé. D’après les visiteurs, cette activité visait à se montrer d’abord solidaire avec les populations et ensuite partager avec elles des pistes de réflexion pour éviter le chaos financier dans cette période du Covid-19. Aussi, a-t-on expliqué, il s’est agi de sensibiliser les populations au respect scrupuleux des gestes barrières et de les appuyer en matériel notamment des cache-nez à cet effet. « Nous avons sillonné aujourd’hui trois grandes localités dans les Lacs, à savoir Zowla, Zalivé et Zébé. Nous les avons sensibilisé et leurs avons fourni des cache-nez pour se protéger. Nous savons que ces lots de cache-nez ne suffiront pas à protéger toutes les populations et pour toujours. Mais en les leur donnant, l’idée est de montrer la voie de la lutte anti-Covid19. Plus encore, nous avons insisté sur la possibilité de vivre avec le Coronavirus, la nécessité de s’adapter au fléau et de relancer les activités socio-économiques. C’est en gros le message et ce que nous y sommes allés faire », a confié Dr Thon à la presse.

Rappelons que rien que cette dernière semaine, le Togo a enregistré près de 80 cas de contamination au Covid-19. Suffisant pour amener les autorités togolaises à durcir certaines mesures et à proroger de 45 jours l’état d’urgence qui était normalement arrivé à terme le 1er juillet dernier.