Deuxième édition du salon de Promotion des Ecoles et Universités Tunisiennes au Togo, les 23 et 24 Août 2019.
L’objectif est d’améliorer une coopération universitaire entre le Togo et la Tunisie. Il s’agit également de permettre aux étudiants togolais d’avoir des informations par rapport au secteur universitaire Tunisien pour pouvoir prendre des décisions relatives à la suite de leurs études. Depuis l’année dernière, une bourse d’étude dénommée la bourse KDC est mise en place permettant aux jeunes togolais d’aller étudier en Tunisie aux frais du cabinet KingDave Consulting. L’actuel salon est organisé en marge donc de ce concours.
Faisant référence aux acquis de l’édition précédente, Mr David Yawovi BOGLA, Fondateur dudit cabinet a déclaré que « aujourd’hui par exemple, on a remarqué qu’on a eu plus de retours. Du coté du ministère de l’enseignement supérieur, nous sommes un peu plus pris au sérieux, ce qui n’était pas le cas à nos débuts. Notre acquis principal, c’est l’étudiant qui a été lauréat de la bourse de l’année passée lui permettant de voyager en Tunisie pour poursuivre ses études. Ayant déjà validé plus de 120 crédits à l’Université de Lomé, cet étudiant a pu intégrer directement la troisième année dans le privé pour obtenir une licence en comptabilité avec laquelle il est actuellement revenu au pays».
Par ailleurs, les organisateurs de ce salon ont insisté sur la qualité de la formation en Tunisie. Partir étudier en Tunisie s’avère dans tous les cas avantageux puisque cela permet de sortir de son cadre de vie habituel pour découvrir de nouvelles réalités qui viendront enrichir la culture togolaise.
En matière de ce qui est proposé comme filière d’étude en Tunisie, on y trouve pratiquement tout. La formation universitaire en Tunisie n’a rien à envier aux grandes universités ailleurs dans le monde.
S’agissant de la peur du racisme dont font l’objet les subsahariens dans le Maghreb, Mr BOGLA a tenu à préciser que « le racisme au Maghreb n’est pas qu’un préjugé, c’est réel. Sauf qu’il ya des pays où la culture est un peu plus apaisée que d’autres. Ce qui est le cas de la Tunisie en l’occurrence, puisqu’elle est un pays laïc tolérant toutes les confessions. L’essentiel c’est de se concentrer sur la raison pour laquelle on a effectué son voyage, atteindre son objectif et revenir au pays avec des acquis ».
A la question, pourquoi aller étudier en Tunisie si l’on peut se rendre en France, la réponse pour Mr BOGLA se trouve au niveau du rapport qualité/prix qui privilégie plutôt le Maghreb. La qualité d’enseignement se rapproche de celle de la France, avec un prix 2 fois moins cher. Il y’a en outre cette facilité d’obtention du visa pour aller étudier en Tunisie plutôt qu’en France ou Belgique par exemple.
Ce salon qui va durer 2 jours a pour thème cette année : ‘’l’orientation scolaire, facteur de succès’’. Au programme: débat sur le projet professionnel, la présentation du secteur universitaire Tunisien, la présentation des offres de bourses d’études pour la France, l’Inde etc. La direction des bourses et stages sera également de la partie. Sont attendus, une centaine de visiteurs.
L’Emissaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 26 =


You May Also Like

Voici des raisons d’épouser une femme togolaise

L’hégémonie masculine a été la norme pendant plusieurs siècles dans presque toutes…

TOGO: concours de recrutement au ministère de l’agriculture. Liste des candidats et date des épreuves écrites dévoilées

Le Ministre de la fonction publique, du travail, de la réforme administrative…

Découvrez pourquoi il faut souvent faire l’amour !

L’amour nous fait du bien, il nous rend plus heureux, plus confiants,…