Togo/Le MPDD appelle les togolais à revendiquer de meilleures conditions électorales pour 2020

Le MPDD a convié de nouveau la presse à une conférence de presse à son siège ce 09 novembre. Il s’agissait pour le parti de l’ex-premier ministre du Togo, AGBEYOME Kodjo, de tirer la sonnette d’alarme quant aux préparatifs actuellement du scrutin présidentiel de 2020.
Le parti appelle toutes les entités impliquées dans la vie politique togolaise à une conduite consensuelle et vetueuse du processus électoral enclenché pour Février-Mars 2020, et surtout à défendre avant tout le bien-être de la population.
Aussi, le MPDD dénonce le fait que le gouvernement ne prenne pas en compte les propositions de l’opposition républicaine en vue d’une élection paisible et juste. En témoigne le refus du parti d’AGBEYOME Kodjo de s’associer au vote lors des modifications du code électoral. Tout ceci pousse le parti à demander à toute la population et à la diaspora de réclamer de meilleures conditions d’organisation pouvant garantir la vérité des urnes.
Au-delà de ses efforts de rassembler toute l’opposition, le MPDD espère la mise en place d’un système en vue de construire une feuille de route de la victoire et de la gouvernance plurielle du Togo en 2020.
Par ailleurs, le gouvernement est invité à revoir certaines de ces priorités et à mettre l’intérêt du peuple au devant de celles-ci. Le parti se rejouit aussi de la disculpation de son leader dans l’affaire de l’incendie des marchés de lomé et de kara début 2013.

L’Emissaire