La scène s’est produite ce matin aux alentours du Collège Tokoin Protestant à Lomé. La malheureuse victime venait de retirer une grosse somme dans une banque de la capitale.

Voici les faits : quand la victime est rentrée dans la banque pour retirer de l’argent, les voleurs ont placé sous son pneu-avant à gauche, une chaussure (tongue ou djimakpla en éwé) couverte de clous. Après l’opération bancaire, la victime a démarré son véhicule sans vérifier ses pneus. Arrivée à hauteur du Collège Tokoin Protestant, le monsieur a remarqué un problème au niveau du pneu gauche et est descendu de son véhicule pour vérifier. Pendant tout ce temps, les voleurs qui suivaient le monsieur dans son véhicule ont aussi garé à hauteur de sa voiture. Lorsque celui-ci s’est abaissé pour vérifier son pneu, l’un des voleurs est descendu de leur moto pour prendre la mallette déposée sur l’un des sièges du véhicule. Cette mallette est remplie de billets de banque. Le temps que le monsieur se rende compte du subterfuge, les deux voleurs à moto ont pris le large. Les cris d’alerte des riverains n’y ont rien changé. La mallette remplie d’une forte somme est donc emportée dans le plus grand anonymat.

A cette heure, la victime est totalement abattue et ne sait plus à quel saint se vouer.

Nous rappelons à tous les togolais d’être prudents surtout après leurs transactions financières.

L’Emissaire 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 − 3 =


You May Also Like

Voici des raisons d’épouser une femme togolaise

L’hégémonie masculine a été la norme pendant plusieurs siècles dans presque toutes…

TOGO: concours de recrutement au ministère de l’agriculture. Liste des candidats et date des épreuves écrites dévoilées

Le Ministre de la fonction publique, du travail, de la réforme administrative…

Découvrez pourquoi il faut souvent faire l’amour !

L’amour nous fait du bien, il nous rend plus heureux, plus confiants,…